Les précautions d’emploi des huiles essentielles

Les huiles essentielles présentent plusieurs vertus aussi bien pour la santé que pour l’usage en cosmétique. Elles ont des substances très actives qui nécessitent des précautions d’emploi.

Les précautions d’usage des huiles essentielles

Avant d’utiliser les huiles essentielles sur la peau, il vous est conseillé de faire un test sur la peau avant utilisation totale de l’huile essentielle. Pour vérifier la tolérance de la peau, il suffit d’appliquer un peu d’huile essentielle dans la partie intérieure du coude, pendant 24 heures. S’il n’y a pas d’anomalies vous pouvez l’appliquer sur votre peau. Il est à noter que les huiles essentielles sont pour la plupart d’usage externe. Il faut faire attention à ne pas appliquer de l’huile essentielle directement dans les yeux même aux alentours des yeux. Il est aussi déconseillé d’appliquer des huiles essentielles dans les oreilles ou les muqueuses, que ce soit de l’huile essentielle pure ou diluée. Les huiles essentielles doivent être toujours diluées ou mélangées avec du lait, de la crème ou de la baume pour atténuer les substances actives contenues dans l’huile. Quelques huiles essentielles sont très volatiles, d’où la nécessité de bien les fermer après usage, et les conserver loin de la chaleur dans un endroit sec.

Quelles mesures prendre en cas d’incidents ?

Malgré les différentes précautions et les mises en garde sur l’utilisation des huiles essentielles, il se peut que des mauvaises manipulations puissent survenir. Par exemple, si vous avez utilisé plus d’huiles essentielles sur la peau, il faut appliquer beaucoup d’huile végétale sut la peau irritée. Si les yeux sont touchés, veuillez les laver le plus rapidement possible avec de l’eau. En cas de douleur persistante, il vaut mieux consulter un professionnel. Si vous avez avalé de l’huile essentielle par erreur, contactez vite le centre antipoison.

Qui peuvent utiliser les huiles essentielles ?

Tout le monde, en âge adulte, peut utiliser de l’huile essentielle. Mais, il y a une certaine catégorie de personnes qui ne doit pas l’utiliser. En premier lieu, les huiles essentielles de doivent pas être utilisées chez les enfants, jusqu’à un certain âge, car les huiles essentielles peuvent provoquer des irritations nerveuses chez les enfants. Les huiles essentielles sont aussi à proscrire chez les femmes enceintes et les femmes qui allaitent. Si vous pensez utiliser de l’huile essentielle pendant la grossesse, il faut avant tout consulter un spécialiste, car certaines huiles essentielles peuvent être abortives, surtout pendant le premier trimestre de gestation.

Phytothérapie : qu’est-ce-que c’est ?
Les huiles essentielles pour faciliter la digestion